Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Justice, politique et séparation des pouvoirs

  • État social démocratique, démocratie, despotismes et démocratures

    • Un mouvement irrésistible (nous) entraîne chaque jour, et (nous)marchons en aveugles, peut-être vers le despotisme, peut-être vers la république, mais à coup sûr vers un état social démocratique ?(A., I, 2, ch.5)

     

    Introduction

    Tocqueville analyste de la démocratie moderne : une pensée pour aujourd’hui (les pathologies de la démocratie actuelle).

    Tocqueville annonce le surgissement inéluctable de la démocratie : États-Unis, États de droit de l’Europe occidentale ; une seule alternative désormais : démocratie ou despotisme sachant que le despotisme n’est pas antinomique avec la démocratie, il en est l’un des avatars, l’une des voies de sortie.

    « la démocratie coule à pleins bords »

    Lire la suite

  • Dictionnaire Tocqueville

    tocqueville,dictionnaire,démocratie,aristocratie,politique,

    Lire la suite

  • D'une époque fantastique à une époque étrangement schizophrénique ... de Daniélou à DSK

    Le 20 mai 1974, le cardinal Daniélou meurt en pleine épectase en allant évangéliser  Marie-Madeleine, l’une des plus belles figures qui soit, celle à qui le Christ est apparu en premier en sortant du tombeau : noli me tangere !daniélou,dsk,barabbas,pilate,jésus,matthieu,nuances de grey,madame de saint-sulpice,confucius,eugénie de montijo,napoléon iii

    N’avait-il pas dit : Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu. (Mat. 28)

    Il est vrai que cela n ‘a pas plu et que c’est l’une des raisons, entre autres, pourquoi les bien pensants de l’époque lui  ont fait la peau, malgré les efforts réitérés de Ponce Pilate pour lui sauver la mise :

    Et comme il était assis sur le tribunal, sa femme lui envoya dire: N'aie rien à faire avec ce juste; car j'ai beaucoup souffert aujourd'hui à son sujet dans un songe. Mais les principaux sacrificateurs et les anciens persuadèrent aux foules de demander Barabbas et de faire perir Jesus. (...) Pilate leur dit: Que ferai-je donc de Jésus, qui est appelé Christ? Ils disent tous: Qu'il soit crucifié ! Et le gouverneur dit : Mais quel mal a-t-il fait ? Et ils s'écriaient encore plus fort, disant : Qu'il soit crucifié !

    Et Pilate, voyant qu'il ne gagnait rien, mais que plutôt il s'élevait un tumulte, prit de l'eau et se lava les mains devant la foule, disant :

    daniélou,dsk,barabbas,pilate,jésus,matthieu,nuances de grey,madame de saint-sulpice,confucius,eugénie de montijo,napoléon iiiJe suis innocent du sang de ce juste ... Et tout le peuple, répondant, dit : Que son sang soit sur nous et sur nos enfants !(Mat. 27 , 19-24)

     Nous n’en sommes plus au temps béni où Daniélou exerçait son ministère près des dames de Saint-Sulpice ; on s’occupe désormais du cas DSK.daniélou,dsk,barabbas,pilate,jésus,matthieu,nuances de grey,madame de saint-sulpice,confucius,eugénie de montijo,napoléon iii

    Chacun pense ce qu’il veut et juge comme bon lui semble.

    Cependant en ce même moment où les merdias dénoncent ses/ces turpitudes, ces mêmes merdias font état du succés qui attend le film Nuances de Grey appelé à un succès énorme, comme le livre éponyme.daniélou,dsk,barabbas,pilate,jésus,matthieu,nuances de grey,madame de saint-sulpice,confucius,eugénie de montijo,napoléon iii

    On réserve des places à l'avance, les jeunes femmes, les femmes jeunes et les ménagères de 50 ans, et les hommes, leurs maris, leurs amants, leurs gigolos ou tous les indépendants ... réservent leurs places, nous répètent à l'envi et en boucle, les merdias. Les marchands de godmichets et voient leurs ventes connaître une explosion, rapportent encore les mêmes merdias !

    Il y est question je crois, dans ce livre/film, si j’ai bien entendu, d’une jeune femme sans le sou qui se livre aux pratiques sadiques d’une homme fortuné !... Mais entendons-nous bien, si j'ai bien compris, un sadisme soft, ou quelque chose du genre. Vous voyez ! Qu'entendez-vous par là ? Pas grand chose à la vérité !

    Rappelons ici les fortes paroles de Confucius : « On a le droit d’être c@n, mais il y a des limites".

    J’ajoute que les mêmes moralistes évoqués au début (tous ceux qui hantent nos plateaux de télé dissertant shitphilosophiquement), les mêmes, dis-je, voici quelques mois, dans les mêmes circonstances, portaient les mêmes jugements et suivaient attentivement à la télévision l’histoire de l’impératrice Eugénie, vous savez la femme de ce putassier de Napoléon III, bien connu à ce titre.

    « Vaste programme » disait de Gaulle ; en ces temps merdiatiques, la pente est encore plus raide.

    Si l’on peut dire !

  • 'Touche pas au grisbi, salope!" Il faut exorciser Macron !

    Les membres de la très honorable société d'"officiers ministériels" (si, si, ne rigolez pas) qui ont proféré des menaces de mort en direction de Macron considèrent qu'outre la nécessité de prévoir un contrat, il conviendrait de faire exorciser au préalable cette engeance diabolique qui entend toucher à leur grisbi.

     

    Capture d’écran 2015-02-03 à 10.58.47.png

     
     
    Touche pas au grisbi, Salope !
     

     

     

     

     

     

    Hier, nous vivions dans le jardin heureux de Jérôme Bosch.Capture d’écran 2015-02-04 à 14.25.35.png

     

     

     

     

     

     

    Aujourd'hui c'est l'enfer.Capture d’écran 2015-02-04 à 14.18.34.png

     

     

     

     

     

     

    Il faut chasser les démons et les boucs lubriques de cet univers et pratiquer le grand exorcisme.Capture d’écran 2015-02-04 à 14.31.32.png

     

     

     

     

     

     

     

     

    Capture d’écran 2015-02-04 à 14.16.08.png

  • Macron menacé de mort: "Touche pas au grisbi salope !"

    Quelle classe ! 

    Quelle honorable société: un contrat sur la tête de Macron pour bientôt?

     

    Capture d’écran 2015-02-03 à 10.58.47.png"Touche pas au grisbi salope !"

     

     

     

    Le président du groupe PS à l'Assemblée nationale a reconnu que les députés ont reçu de nombreux courriers d'insultes de la part des professions réglementées du droit, très remontées contre la loi Macron.

  • que le pouvoir arrête le pouvoir

    images.jpegDisciple de Montesquieu, Tocqueville considère qu'il est absolument obligatoire que le pouvoir arrête le pouvoir, si l'on veut éviter le despotisme!images.jpeg

    Je pense donc qu'il faut toujours placer quelque part un pouvoir social supérieur à tous les autres, mais je crois la liberté en péril lorsque ce pouvoir ne trouve devant lui aucun obstacle qui puisse retenir sa marche et lui donner le temps de se modérer lui-même.images.jpeg

    La toute-puissance me semble en soi une chose mauvaise et dangereuse. Son exercice me paraît au-dessus des forces de l'homme, quel qu'il soit, et je ne vois que Dieu qui puisse sans danger être tout-puissant, parce que sa sagesse et sa justice sont toujours égales à son pouvoir. Il n'y a donc pas sur la terre d'autorité si respectable en elle-même, ou revêtue d'un droit si sacré, que je voulusse laisser agir sans contrôle et dominer sans obstacles. Lors donc que je vois accorder le droit et la faculté de tout faire à une puissance quelconque, qu'on l'appelle peuple ou roi, démocratie ou aristocratie, qu'on l'exerce dans une monarchie ou dans une république, je dis: là est le germe de la tyrannie, et je cherche à aller vivre sous d'autres lois.images.jpeg

    Ce que je reproche le plus au gouvernement démocratique, tel qu'on l'a organisé aux États-Unis, ce n'est pas, comme beaucoup de gens le prétendent en Europe, sa faiblesse, mais au contraire sa force irrésistible. Et ce qui me répugne le plus en Amérique, ce n'est pas l'extrême liberté qui y règne, c'est le peu de garantie qu'on y trouve contre la tyrannie.

    Lorsqu'un homme ou un parti souffre d'une injustice aux États-Unis, à qui voulez-vous qu'il s'adresse ? À l'opinion publique ? c'est elle qui forme la majorité; au corps législatif ? il représente la majorité et lui obéit aveuglément; au pouvoir exécutif ? il est nommé par la majorité et lui sert d'instrument passif; à la force publique ? la force publique n'est autre chose que la majorité sous les armes; au jury ? le jury, c'est la majorité revêtue du droit de prononcer des arrêts: les juges eux-mêmes, dans certains États, sont élus par la majorité. Quelque inique ou déraisonnable que soit la mesure qui vous frappe, il faut donc vous y soumettre .

    Supposez, au contraire, un corps législatif composé de telle manière qu'il représente la majorité, sans être nécessairement l'esclave de ses passions; un pouvoir exécutif qui ait une force qui lui soit propre, et une puissance judiciaire indépendante des deux autres pouvoirs; vous aurez encore un gouvernement démocratique, mais il n'y aura presque plus de chances pour la tyrannie.images.jpeg

    Je ne dis pas que dans le temps actuel on fasse en Amérique un fréquent usage de la tyrannie, je dis qu'on n'y découvre point de garantie contre elle, et qu'il faut y chercher les causes de la douceur du gouvernement dans les circonstances et dans les mœurs plutôt que dans les lois.images.jpeg

    De la démocratie en Amérique, 1835,2e partie, ch. VII.